35e Groupe-brigade du Canada

Identification de l’unité

Insigne du 35e Groupe brigade du Canada

HONNEUR ET COURAGE

 

Emplacement

3, Côte de la Citadelle
Québec, QC  G1R 3R2

Réserve de l'Armée

Graphique : Joanna Gajdicar

Joignez notre équipe

Vous cherchez du travail à temps plein ou à temps partiel? Nous embauchons et offrons d'excellentes perspectives de carrière. N'hésitez pas à appeler ou envoyer un courriel à notre recruteur qui se fera un plaisir de répondre à vos questions et de vous indiquer comment vous adresser à notre régiment.

Le recruteur de notre équipe

Téléphone: 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous. 

Entraînement

Le quartier général de la brigade, qui se trouve à la ville de Québec (Québec), est une unité à temps plein qui compte un effectif présent de 8 h à 4 h, du lundi au vendredi. En outre, du personnel travaille les soirs et les fins de semaine, si leurs tâches l’exigent. Les unités de la Réserve de la brigade comptent un petit effectif à temps plein qui travaille tout au long de la semaine. Les heures d’entraînement de l’instruction pour les réservistes à temps partiel tenue par chaque unité sont décrites en détail dans les pages consacrées aux unités, dont les liens figurent plus bas.

Qui nous sommes

Le 35e Groupe-brigade du Canada (35 GBC) est une formation de la Réserve de l’Armée de la 2e Division du Canada dont le quartier général est situé dans la ville de Québec.

Le 35 GBC compte 12 unités réparties au sein de l’Est-du-Québec. Il est constitué d’environ 2 200 réservistes, de 60 membres de la Force régulière et une dizaine de civils.‎

Les unités sont situées géographiquement entre Shawinigan, Sherbrooke, Trois-Rivières, Québec, Saguenay, Lévis, la Beauce et le Bas-Saint-Laurent.

Sans compter les nombreuses participations aux montées en puissance de la force régulière, plus de 600 soldats ont participé à diverses missions des Nations Unies et de l’OTAN au sein de plusieurs opérations internationales.

En 1998, en moins de vingt-quatre heures, plus de 900 réservistes ont été déployés lors de la « Tempête du Verglas » en Montérégie. Cette opération nationale représente le premier déploiement d’une telle envergure pour des réservistes depuis la Seconde Guerre mondiale au Canada.

Le 35 GBC procure une formation de soldat à ses réservistes et s’implique activement au sein de la communauté tout en constituant un apport économique appréciable pour les régions de l’Est-du-Québec.

Unités

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant : Colonel Richard Garon
  • Sergent-Major : Adjudant-Chef Bruno Gilbert

Communiquez avec nous

Quartier général du 35e Groupe-brigade du Canada
3, Côte de la Citadelle
Québec, QC  G1R 3R2

Téléphone : 418-694-2700

Nouvelles

Un militaire produit un effet laser sur une cible

Technologies destinées au soldat de l’avenir : lance-grenades et télémètres laser

Valcartier (Québec) — Les innovations scientifiques doivent être soumises à des essais en conditions réelles afin de prouver leur efficacité; ces essais sont d’autant plus importants lorsque cette technologie relève des domaines de la défense et de la sécurité.
Le 6 janvier 2020

Un soldat utilise la suite de l’équipement intégré du soldat

Technologies du soldat du futur : Évaluation de la charge cognitive

Valcartier (Québec) — Les innovations scientifiques doivent être soumises à des essais en conditions réelles afin de prouver leur efficacité; ces essais sont d’autant plus importants lorsque cette technologie relève des domaines de la défense et de la sécurité.
Le 23 décembre 2019

Des militaires présentent deux des quatre configurations d’arme

Technologies destinées au soldat de l’avenir : essai d’un viseur laser

Valcartier (Québec) — Les innovations scientifiques doivent être soumises à des essais en conditions réelles afin de prouver leur efficacité; ces essais sont d’autant plus importants lorsque cette technologie relève des domaines de la défense et de la sécurité.
Le 12 décembre 2019

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

En février 1942, le gouvernement canadien émet une directive prévoyant la mise sur pied de 12 groupes de brigade de réserve dans chacun des districts de milice pour le 1er avril 1942. Ces groupes de brigade de réserve étaient numérotés de 31 à 42; celui de Québec avait le numéro 35. Les trois fonctions assignées à la réserve étaient : soutenir au besoin le pouvoir civil, appuyer les forces de l'active disponibles pour la défense du pays et constituer, en cas de nécessité, une source d'expansion pour l'armée active. La guerre terminée, le 35 GBC de réserve a été dissout le 15 mai 1946.

Aujourd'hui, la Milice constitue l'élément de la Réserve de la Force terrestre qui forme l'un des commandements répondant au Quartier général de la Défense nationale. Ainsi, avec l'application du concept de la Force totale, la Milice du Québec et tous les éléments de la Force régulière au Québec ont été regroupés sous un commandement unifié depuis le 1er septembre 1992, soit celui du Secteur du Québec de la Force terrestre (SQFT). Ce dernier comprenait trois districts de Milice. Depuis le 1er avril 1997, il est regroupé en deux groupes-brigades du Canada (GBC), dont le 34 GBC dans la région de Montréal et le 35 GBC à Québec.

Date de modification :