38e Régiment du génie de combat

Identification de l'unité

ensign du régiment du génie de combat

UBIQUE
Partout

Emplacement

Manège militaire Sgt Hugh Cairns VC
30 Idylwyld Dr N
Saskatoon SK  S7L 0Z6

Réserve de l'Armée

Graphique : Joanna Gajdicar

Joignez notre équipe

Vous cherchez du travail à temps plein ou à temps partiel? Nous embauchons et offrons d'excellentes perspectives de carrière. N'hésitez pas à appeler ou envoyer un courriel à notre recruteur qui se fera un plaisir de répondre à vos questions et de vous indiquer comment vous adresser à notre régiment.

Le recruteur de notre équipe

Nom : Sergent Mark Calow
Téléphone : 306-934-8507
Courriel : mark.calow@forces.gc.ca

Ou contactez

Téléphone: 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous. 

Entraînement

septembre à juin:

  • mardi soir
  • 19 h à 22 h
  • une fin de semaine par mois.

L'emploi d'été à plein temps est disponible de mai à août.

Métiers dans notre unité

Équipement

Armes :

Véhicules :

  • Dump
  • Rétrocaveuse
  • Skid-Steer
  • Système de véhicules de soutien moyen (SVSM)
  • Militarisé en vente sur le marché (MilCOTS) 

Voir une liste des armes et véhicules de l'Armée canadienne. 

Qui nous sommes

Le 38e Régiment du génie de combat (38 RGC) est une unité qui fait partie du 38e Groupe‑brigade du Canada (38 GBC), lequel fait partie de la Première réserve des Forces canadiennes. 

Le 38 RGC est constitué :

  • du 31e Escadron du génie (31 EG) à Winnipeg;
  • du 46e Escadron du génie (46 EG) à Saskatoon.

Les sapeurs de combat sont des membres de la branche du Génie militaire des Forces canadiennes. Leur rôle principal consiste à aider les forces amies à exécuter des tirs, à effectuer des mouvements et à combattre, ainsi qu’à empêcher cette même capacité chez l’ennemi. Leur rôle secondaire est de combattre en tant que fantassin. Les sapeurs de combat effectuent diverses tâches, y compris le franchissement de brèches, la démolition et la construction d’obstacle.

Informations sur les rôles d'un sapeur de combat.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant - Major Chris Terrio
  • Sergent-major régimentaire - Adjudant-chef Sean Fisher

Communiquez avec nous

38e Régiment du génie de combat
Manège militaire Sgt Hugh Cairns VC
930 Idylwyld Dr N
Saskatoon SK  S7L 0Z6

Nouvelles

Des parents du défunt major Vern Taskey se sont joints à des membres du 1er Bataillon des services

Le 1er Bataillon des services salue les aviateurs de l’Armée

Edmonton (Alberta) — Un uniforme historique est en montre au quartier général d’une unité de la logistique de l’Armée canadienne, à titre de rappel d’une époque révolue, où les membres de l’Armée pouvaient obtenir un brevet de pilote.
Le 17 avril 2020

Chuck LaRocque et l’artilleur Kyle Timm

Quatre-vingt-dix secondes, 50 000 $ : le Musée de l’Artillerie remporte des médailles à l’enchère

Shilo (Manitoba) — Ce n’était pas Noël, mais Andrew Oakden, directeur du Musée de l’Artillerie royale canadienne (ARC), a reçu un cadeau spécial : des médailles portées par le légendaire officier d’artillerie, le major-général Tom Strange.
Le 21 février 2020

L’allumage du Qulliq

Ottawa accueille une héroïne de chez nous

Ottawa, en Ontario — Qapik Attagutsiak, une ainée inuite, a été reconnue en tant qu’héroïne de chez nous de Parcs Canada au Musée canadien de l’histoire. On a rendu hommage à l’ainée qui amassait des os dans l’Arctique canadien pendant la Deuxième Guerre mondiale. Les os étaient ensuite envoyés dans le sud du Canada pour faire des munitions, de l’engrais et de la colle d’aéronef en appui aux efforts de guerre du Canada. 
Le 4 février 2020

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

38e régiment du génie de combat a été organisé par Ordonnance d'organisation des Forces canadiennes 6697, le 2 Décembre 2011, et officiellement devenu le défilé du 14 Avril 2012. Avant cette formation officiel de l'unité et, depuis 2006, d'une capacité de génie de combat a été mis en incubation à Winnipeg dans le cadre du The Fort Garry Horse.

Ces sapeurs dans une unité de reconnaissance blindé étaient uniques comme les seuls «sapeurs chapeau noir» dans les FAC. Plus récemment, le North Saskasaktchewan Regiment ont commencé à cultiver une capacité de génie de combat à Saskatoon.

Date de modification :