7e Compagnie du renseignement

Identification de l'unité

7 Intelligence Company Badge

E TENEBRIS LUX
"Des ténèbres jaillit la lumière"
  

7 Intelligence Company

7e Compagnie du renseignement, 1745 Rue Alta Vista, Ottawa, ON, K1A 0K2

Joignez notre équipe

N’hésitez pas à nous téléphoner pour obtenir plus d’information. Nous nous ferons un plaisir d’étudier votre Curriculum Vitae et de vous faire visiter notre unité.

Le recruteur de notre équipe

Nom : Lieutenant Guillaume Desjardins
Téléphone : 613-949-7203
Courriel : 7intcoyrecruiting@forces.gc.ca

Ou 

Téléphone: 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous. 

Métiers dans notre unité

Équipement

Armes :

Véhicules :

  • Intelligence Support Team Vehicle (ISTV)


Voir la liste complète des armes et véhicules.

Qui nous sommes

La 7e Compagnie du renseignement (7 Cie Rens) est la sous unité de réserve du renseignement pour la région de la capitale nationale et la composante de la Réserve du Régiment du renseignement de l’Armée canadienne (Régt Rens AC). Des membres de l’unité ont apporté un soutien en matière de renseignement tactique lors d’opérations nationales comme des inondations et des tempêtes de verglas, ainsi qu’à l’étranger.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant - Major G.B. Rolston
  • Sergent-major régimentaire - Adjudant-chef Guy Foisy

Contactez-nous

7e Compagnie du renseignement
Régiment du renseignement de l’Armée canadienne
1745 Rue Alta Vista
Ottawa, ON
K1A 0K2

Nouvelles

sergent Louis-Felix Cote

Un instructeur de l’Armée s’assure que les journées les plus difficiles des soldats aient lieu à l’entraînement et non en mission

Oromocto (Nouveau-Brunswick) – Un militaire de l’Armée canadienne (AC) qui a participé à un programme d’entraînement intense axé sur la résilience avec la Force de défense de la Nouvelle-Zélande (New Zealand Defence Force, NZDF) compare cette expérience à « essayer de garder une chandelle allumée durant un blizzard ». Il affirme que cet entraînement a fait de lui un meilleur militaire et une meilleure personne.
Le 7 août 2018

Des membres de l’École du Corps blindé royal canadien à bord d’un char d’assaut Leopard II pratiquent leurs habiletés au tir au polygone de tir 4

« Les chars sont géniaux » : Rencontre avec le commandant de l’École du Corps blindé

Oromocto (Nouveau-Brunswick) — La Base de soutien de la 5e Division du Canada (BS 5 Div CA) Gagetown est connue comme « la maison-mère de l’Armée ». Pourquoi? Parce qu’elle héberge le Centre d’instruction au combat (CIC), où pratiquement tous les soldats de l’Armée canadienne (AC) suivent de l’instruction à un moment donné.
Le 17 juillet 2018

Le caporal Jonathan Upsall du 37e Bataillon des services et Alex Yorke du Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse

Des équipes militaires et civiles s’affrontent pour créer des plats gastronomiques dans le cadre de l’exercice SAFFRON 2018

Halifax (Nouvelle-Écosse) — « Confit de Canard. » « Pétoncles et caponata à courge musquée. »
Le 3 juillet 2018

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

L’unité de réserve du renseignement d’Ottawa, qui s’appelait à l’origine le 2e Peloton du renseignement, a été établie par le Conseil du Trésor, le 18 février 1993, à titre d’unité de soutien de la Force d’opérations spéciales, à la Base des Forces canadiennes Petawawa. L’unité a été transférée à la 1re Division du Canada en 1994, puis à la 4e Division du Canada (alors appelée Secteur du Centre de la Force terrestre) le 8 avril 1995. L’unité a été officiellement renommée 7e Compagnie du renseignement le 18 juillet 2013.

Des membres de l’unité ont apporté du soutien lors d’opérations nationales, pendant les inondations de la rivière Rouge en 1997 et la tempête de verglas qui a frappé l’Ontario et le Québec en 1998. Des membres de l’unité ont aussi été déployés lors d’opérations à l’étranger, notamment en Afghanistan et dans l’ancienne Yougoslavie.En avril 2017, la 7e Compagnie du renseignement a été intégrée au Régiment du renseignement de l’Armée canadienne, une unité de la Brigade d’appui au combat du Canada au sein de la 5e Division du Canada.

Date de modification :