« Ensemble, nous resterons forts », déclare le nouveau commandant de l’Armée canadienne

Article / Le 23 août 2019 / Numéro de projet : 19-0225

Remarque : pour visionner les photos additionnelles, veuillez cliquer sur la photo dans la galerie d'images.

par Steven Fouchard, Affaires publiques de l’Armée

Ottawa (Ontario) — Le nouveau commandant de l’Armée canadienne (cmdt AC) a officiellement accepté ses nouvelles fonctions en promettant de redonner autant à l’organisation que ce qu’il en a lui-même tiré.

Le 20 août 2019, le lieutenant-général Wayne Eyre a officiellement été présenté aux membres de l’Armée canadienne (AC) lors de la cérémonie de passation de commandement tenue sur la Colline du Parlement, à Ottawa.

Prenant la parole devant une foule constituée de militaires, de membres de leurs familles et de représentants du gouvernement, le Lgén Eyre a raconté son long parcours dans l’AC, lui qui s’est inscrit dans les cadets de l’Armée alors qu’il était âgé de 12 ans.

« J’ai une grande dette envers l’Armée canadienne; je tiens donc à lui témoigner ma profonde gratitude », a-t-il expliqué. « Elle m’a aidé à devenir l’homme que je suis aujourd’hui. Je lui suis redevable et, aujourd’hui, le moment est venu pour moi de lui rendre la pareille. »

« À tous ceux qui servent actuellement leur pays, ceux qui servent encore et ceux qui m’ont précédé, je m’engage à utiliser toutes les connaissances que j’ai acquises, à tirer parti de toutes les expériences que j’ai vécues pour continuer de bâtir notre organisation en me basant sur la grande tradition de l’Armée canadienne », a-t-il ajouté.

Le Lgén Eyre possède une expérience opérationnelle de commandement dans des régions instables comme la Croatie et l’Afghanistan. Il a insisté sur le besoin de disposer d’un effectif solide et en bonne santé physique qui est toujours prêt à relever des défis dans tous les environnements opérationnels modernes.

« Nos prédécesseurs ont réussi l’impossible parce qu’ils étaient bien entraînés, bien dirigés et bien préparés. Ils n’ont pas hésité à innover et à s’adapter. Nous devons faire de même, car le monde actuel est dangereux, violent, instable et imprévisible. Dans le cadre de cette disponibilité opérationnelle, il faut veiller au bon état de santé général des membres de notre effectif. Ils doivent être en bonne santé physique et mentale, résilients et vifs sur le plan cognitif. »

Il a aussi remercié le cmdt AC sortant, le lieutenant-général Jean-Marc Lanthier, qui deviendra vice-chef d’état-major de la Défense. Le Lgén Eyre a mentionné, avec une pointe d’humour, qu’ils ont tous deux déjà échangé leur poste lors de la mission en Afghanistan.

« Merci également pour cette superbe cérémonie de passation de commandement. Elle était bien organisée et sensiblement plus courte que la dernière tenue en Afghanistan, en 2007, lorsque nous sommes devenus camarades de chambre durant deux semaines et demie. Cette fois au moins, vous n’avez pas eu à endurer la présence de mon linge sale. »

Dans son discours, le Lgén Lanthier a exprimé sa complète confiance dans son successeur, le nouveau cmdt de l’AC.

« Alors que je quitte ce poste, je suis rassuré à l’idée que vous allez faire en sorte que l’Armée demeure forte, fière et prête », souligne-t-il.

Le Lgén Lanthier a également dit adieu à ses camarades de l’AC.

« Je conclus en m’adressant à la famille de l’Armée canadienne, représentée aujourd’hui de manière admirable par la Garde de cérémonie : je suis profondément reconnaissant pour tout ce que vous avez fait et sacrifié pour l’Armée et pour tout ce que vous continuez de faire au service de ce pays. Il n’y a pas de plus grand honneur et privilège pour moi que d’avoir été votre commandant. »

Le général Jonathan Vance, chef d’état-major de la Défense, a également souligné que ces deux officiers ont bien servi les Canadiens et qu’il n’y a aucun doute dans son esprit qu’ils continueront à le faire dans leurs nouveaux rôles.

« Ces deux leaders incarnent ce que le Canada a de mieux à offrir, quelle que soit la tâche à accomplir. Je sais qu’ils continueront à faire de grandes choses pour les Forces armées canadiennes. »

Il a remercié le Lgén Lanthier d’avoir assuré la croissance du recrutement dans la Réserve de l’Armée et pour ce qu’il a fait pour des programmes comme Bold Eagle et Carcajou à titre de champion de la cause des Autochtones de l’AC.

Le Lgén Eyre a déclaré ensuite que s’assurer que l’AC demeure tolérante et culturellement diversifiée est une autre de ses priorités.

« Cela signifie entretenir une culture de respect mutuel, de diversité et d’ouverture », a-t-il insisté. « Une culture qui ne tolère pas les comportements inappropriés, quelle que soit leur nature. Il y a déjà assez de gens sur le terrain qui veulent s’en prendre à nous, nous n’avons pas besoin de gens qui peuvent nous nuire dans nos rangs. »

Il a conclu en disant : « Vous, membres de l’Armée canadienne, vous êtes réellement une force positive dans ce monde chaotique. Vous avez un rôle transcendant à jouer, c’est-à-dire servir et défendre le Canada. J’ai hâte de relever de nouveaux défis militaires avec vous; ensemble, nous resterons forts, fiers et prêts. »

Pour commenter cet article, rendez-vous dans la section Articles de la page Facebook de l’Armée canadienne

Date de modification :