La Garde de cérémonie – Document d’information

Documentation / Le 11 juin 2019 / Numéro de projet : ncr-bg-19-ceremonial-guard

Juin 2019

Introduction

La Garde de cérémonie a été établie par l’Armée canadienne (AC) en 1959, pour le compte des Forces armées canadiennes (FAC), afin de planifier, préparer et exécuter les services d’honneur dans la région de la capitale nationale (RCN) pendant l’été, et elle est devenue un symbole d’Ottawa et des FAC pendant la période estivale.

Sous‑unité des Governor General’s Foot Guards (GGFG), la Garde de cérémonie comprend des membres de la Force régulière et de la Réserve de l’AC.

L’appartenance à la Garde de cérémonie est l’un des nombreux moyens par lesquels l’AC garantit aux réservistes un emploi d’été à temps plein, de mai à août, en leur offrant l’occasion d’être des ambassadeurs de l’AC et de démontrer leur excellence dans toute la RCN.

Les militaires en service actif qui souhaitent se joindre à la Garde de cérémonie devraient prendre contact avec leur chaîne de commandement. Ceux qui ne sont pas en service devraient communiquer avec le centre de recrutement le plus proche.

Uniformes de la Garde de cérémonie

Les membres de la Garde de cérémonie se reconnaissent instantanément à leur tunique rouge distinctive et leur bonnet de poil.

Bien qu’ils viennent de nombre d’unités militaires différentes, les membres de la Garde de cérémonie maintiennent les traditions individuelles de deux des régiments de Gardes du Canada, soit les GGFG d’Ottawa et les Canadian Grenadier Guards (CGG) de Montréal.

Les militaires de ces deux régiments portent le bonnet de poil, qui a d’abord été adopté par les British Grenadier Guards en 1815 et, par la suite, par tous les régiments de Gardes en 1831. Les régiments sont faciles à distinguer grâce à la couleur des plumes qui ornent leur bonnet de poil : rouge pour les GGFG et blanc pour les CGG.

Entraînement de la Garde de cérémonie

Dès leur arrivée à Ottawa, les militaires subissent un entraînement – qui comprend des répétitions musicales, des inspections et des manœuvres à pied et des exercices avec le fusil – qui dure jusqu’au début des services d’honneur. Les militaires font l’objet d’un conditionnement physique continu afin d’endurer les rigueurs des services qui sont exigeants sur le plan physique.

Services d’honneur dans la région de la capitale nationale

Les services d’honneur comprennent :

  • la cérémonie de la Relève de la Garde sur la Colline du Parlement;
  • l’inhumation de nos camarades disparus;
  • les tâches de sentinelles à Rideau Hall;
  • les tâches de sentinelles à la Tombe du Soldat inconnu;
  • la garde d’honneur cérémonielle pour les dignitaires en visite;
  • Fortissimo, l’événement militaire et musical spectaculaire de la saison à Ottawa;
  • les performances musicales militaires à un certain nombre d’événements dans la région;
  • les services d’honneur dans la RCN.

La cérémonie de la Relève de la Garde

Exécutée tous les jours d’été sur les parterres de la Colline du Parlement à Ottawa, la cérémonie de la Relève de la Garde est la tradition militaire la plus reconnue au Canada.

2019 marque la 61e saison de cette célèbre cérémonie, qui commencera sur le parterre Est de la Colline du Parlement, à 10 h le matin du 23 juin, et elle aura lieu tous les jours jusqu’au 24 août.

Tâches de sentinelles à Rideau Hall

Des membres de la Garde de cérémonie effectuent les tâches de sentinelles quotidiennes à Rideau Hall, qui est la résidence officielle et le lieu de travail de Son Excellence, la gouverneure générale du Canada.

Pour la saison 2019, les sentinelles de Rideau Hall sont relevées toutes les heures sur l’heure, tous les jours de 9 h à 17 h, du 23 juin au 24 août.

Tâches de sentinelles à la Tombe du Soldat inconnu

La Garde de cérémonie se charge de l’instruction et de la supervision des membres des FAC qui effectuent les tâches de sentinelles à la Tombe du Soldat inconnu dans le cadre du Programme national des sentinelles (PNS).

En mai 2000, les restes d’un soldat Canadien non identifié qui est décédé durant la Première Guerre mondiale ont été rapatriés de France et, lors d’une grande cérémonie, ont été enterrés dans une tombe spéciale devant le Monument commémoratif de guerre à Ottawa – notre rappel le plus emblématique et visible du service et du sacrifice des membres des FAC.

La Tombe a été créée afin de rendre hommage à plus de 116 000 Canadiens qui ont sacrifié leur vie pour la paix et la liberté, ainsi que ceux qui ont contribué à la tradition de longue date du Canada en matière d’excellence militaire, et ce, jusqu’à aujourd’hui.

Les sentinelles font mieux comprendre au public que la Tombe doit être traitée avec dignité, honneur et respect.

Le rassemblement des sentinelles à la Tombe, en juillet et août, a commencé en 2007. En 2014, les tâches du PNS ont été élargies pour avoir lieu du 9 avril au 10 novembre de chaque année jusqu’en 2020, avec une rotation des sentinelles de la Marine royale canadienne, de l’Armée Canadienne, l’Aviation royale canadienne et le Commandement des Forces d’opérations spéciales du Canada. Le 9 avril est important parce que cette date marque le début de la bataille de la Crête de Vimy durant la Première Guerre mondiale à laquelle ont participé environ 100 000 Canadiens, dont quelque 11 000 seraient blessés et près de 3 600 allaient en mourir.

Des sentinelles provenant d’unités, navires, escadrons, branches et corps associés vont aussi souligner des anniversaires militaires importants tout au long de l’année, à la Tombe.

Pour la saison 2019 des services d’honneur, des sentinelles seront postées à la Tombe, tous les jours de 9 h à 17 h, à partir du 9 avril et jusqu’au 10 novembre.

Célébrations de la Fête du Canada de 2019

Il n’y aura aucune cérémonie de la Relève de la Garde du 25 juin au 2 juillet inclusivement, puisque la Garde de cérémonie participera encore avec fierté aux célébrations tenues sur la Colline du Parlement pour souligner la Fête du Canada.

Fortissimo – Un spectacle militaire et musical

Fortissimo est un spectacle militaire et musical qui a lieu durant l’été sur les parterres de la Colline du Parlement et il met en vedette la Garde de cérémonie. Il comprend des musiques militaires regroupées, des corps de cornemuse et des artistes invités venant de partout dans le monde. C’est un événement phare dans la capitale nationale qui attire des milliers de spectateurs depuis la première représentation en 1997.

Fortissimo repose sur deux exercices traditionnels quotidiens – la retraite et le tattoo – que les soldats de l’époque devaient accomplir tous les soirs pour signaler la fin de la journée et indiquer que les fortifications de nuit étaient en place.

Les exercices comprennent le tir de canon pour l’appel du soir, les battements de tambour pour rappeler au casernement les soldats en marche, la rentrée du drapeau, l’appel du clairon pour signaler que les sentinelles étaient en place et les musiciens jouant des airs populaires, des hymnes et l’hymne national tandis que le soleil se couchait et que l’obscurité s’épaississait.

La saison des services d’honneur comprend cet événement, qui se tiendra à 19 h, du 18 au 20 juillet 2019, sur la Colline du Parlement. Il y aura aussi une répétition générale ouverte au public à 19 h, le 17 juillet 2019.

Liens connexes

Liens de l’Armée canadienne

Date de modification :