Le lieutenant-colonel honoraire Albert El Tassi porte l'uniforme et aide à le faire aussi

Article / Le 13 juillet 2018 / Numéro de projet : 17-0249

Remarque : pour visionner les photos additionnelles, veuillez cliquer sur la photo dans la galerie d'images.

Par Élève-officier Natasha Tersigni, Affaires publiques du 38e Groupe-Brigade du Canada

Winnipeg, Manitoba — Pour le lieutenant-colonel honoraire Albert El Tassi des Royal Winnipeg Rifles, un solide répertoire avec les membres est crucial à la raison pour laquelle il continue à travailler en étroite collaboration avec les Forces armées canadiennes (FAC). Les liens du Lcol(h) El Tassi avec les soldats sont si solidement ancrés dans ses démarches philanthropiques et professionnelles puisqu’il fabrique les uniformes DCamC (dessin de camouflage canadien) que portent les membres. 

Lorsque le Lcol(h) El Tassi a immigré au Canada en 1969, après avoir quitté le Liban, il a commencé à travailler dans la salle d’expédition de l’usine Peerless Garments à Winnipeg; une manufacture de vêtements qui compte les FAC dans sa liste de clients. Après avoir gravi les échelons chez Peerless, le Lcol(h) El Tassi a pris en mains la direction complète de l’entreprise en 1986, et il en est devenu le PDG en 2006.

« La relation entre les FAC et Peerless remonte à avant moi, car elle date de 65 ans. Nous avons fait la conception et le développement de produits pour le gouvernement canadien, dont l’Armée, la Marine, l’Aviation, la GRC, l’Agence des services frontaliers du Canada et Transport Canada », dit le Lcol(h) El Tassi.

« Non seulement avons-nous conçu et développé les produits, nous avons été capables de décrocher plusieurs soumissions pour fournir des produits. Nous continuons de faire de grosses affaires avec le gouvernement fédéral à un très haut niveau. Notre liste de produits récents pour les FAC comprend la chemise et le pantalon de combat, la veste imperméable et les pantalons, la veste pour temps froid extrême et le sac de couchage. »

Peerless Garments a joué un rôle crucial dans la fusion des uniformes de l’Armée et de l’Aviation pour faire un seul uniforme fonctionnel, ce que le Lcol(h) El Tassi attribue au travail en étroite collaboration avec les soldats, aviateurs et aviatrices.

« Les membres des deux éléments sont venus ici, ils ont donné leurs spécifications et nous sommes arrivés à un produit que les soldats et les aviateurs aimeraient pour les uniformes de pluie et de combat. Nous avons satisfait l’Armée et l’Aviation, et avons permis au gouvernement d’économiser des millions de dollars en créant un seul uniforme », souligne le Lcol(h) El Tassi, dont le partenariat avec les membres des FAC va plus loin que le plancher de sa manufacture.

Le personnel de la marine ne porte le DCamC que lorsqu’il travaille avec les unités de l’Armée canadienne ou de l’Aviation royale canadienne, mais pas sur les navires.

Après avoir reçu une demande du général Rick Hillier en 2006, le Lcol(h) El Tassi et son fils ont fait don de 100 000 $ pour aider à créer le Fonds pour les familles des militaires; qui constitue un moyen souple et adaptable d’apporter du soutien aux familles qui ont perdu un être cher pendant son service militaire.

Le Lcol(h) El Tassi continue de faire des contributions annuelles au Centre de ressources pour les familles de militaires, le Gala du ruban jaune et plusieurs autres initiatives en rapport avec le militaire. Depuis sa nomination de lcol hon en 2013, son travail à l’appui des militaires et de leurs familles se poursuit et s’étend maintenant au Conseil de liaison des Forces canadiennes et au sénat des Royal Winnipeg Rifles.

Bien qu’il ait reçu nombre de prix et de récompenses pour ses activités philanthropiques et professionnelles, c’est le fait de porter l’uniforme qui est pour lui l’un des plus grands honneurs.

« J’ai reçu l’Ordre du Canada, l’Ordre du Manitoba, les médailles du Jubilé d’or et du Jubilé de diamant; j’ai eu de nombreux prix, mais l’une de mes plus grandes réussites est le port de l’uniforme et l’hommage au Canada; c’est de toute beauté », affirme le Lcol(h) El Tassi.

« J’ai toujours aimé l’uniforme, et grâce à ma nomination de lieutenant-colonel honoraire, j’ai fini par en porter un vrai. J’ai l’impression de faire 3 mètres de haut lorsque je le mets et j’en suis très fier. »

Pour commenter cet article, rendez-vous dans la section Articles de la page Facebook de l’Armée canadienne

Date de modification :