Un ancien combattant honoré par le gouvernement coréen

Galerie d'images

Article / Le 6 mars 2017 / Numéro de projet : w-ar-17-veteran-honoured-korean-government

Remarque : pour visionner les photos additionnelles, veuillez cliquer sur la photo dans la galerie d'images.

Par Grant Cree

Edmonton (Alberta) — M. Stanley Ridsdale, ancien combattant de l’Armée canadienne, a été honoré par le gouvernement coréen lors d’une cérémonie tenue au centre de soins pour anciens combattants Kipnes à Edmonton le 10 janvier. Métis originaire du nord de l’Alberta, il a fait partie du Princess Patricia’s Canadian Light Infantry (PPCLI) durant la guerre de Corée. Auparavant, il était fermier dans son patelin et dompteur de chevaux sauvages.

« Il vivait une vie trépignante, mais lorsque le Canada a lancé l’appel en 1951, il n’a pas hésité à se porter volontaire pour partir au front », souligne John MacDonald, devant les quelques dizaines de personnes présentes à la cérémonie, y compris des résidents du centre Kipnes et d’autres anciens combattants. M. MacDonald est président de la Société des anciens combattants autochtones de l’Alberta (Aboriginal Veterans Society of Alberta); c’est lui qui a présenté la candidature de M. Ridsdale pour cette distinction en 2016, en reconnaissance de son service militaire.

Jadis un fier militaire. M. Ridsdale souffre aujourd’hui de démence et est confiné à un fauteuil roulant. Six membres du 3e Bataillon, PPCLI, l’ont escorté dans la zone de rassemblement pour la cérémonie. « Je suis moi-même militaire et je trouve merveilleux de voir mes confrères être honorés, surtout tant d’années après la retraite », souligne le caporal-chef Matt Pagliero, du 3 PPCLI. « Il est important de se souvenir du passé, parce qu’il revêt encore beaucoup d’importance aujourd’hui. »

Au nom du gouvernement de la Corée du Sud, James Yeom et Thomas Rho, représentants de l’Association canado-coréenne d’Edmonton (Edmonton Korean Canadian Association), ont remis une médaille et un certificat d’ambassadeur de la paix à M. Ridsdale.

« Grâce à vous, la Corée a pu s’épanouir en tant que nation démocratique et prospère », affirme M. Rho, en lisant à haute voix le texte de la mention élogieuse. « Vous avez joué un rôle important dans l’établissement de liens solides entre nos deux peuples, qui sont encore forts aujourd’hui. Vous avez offert le plus beau cadeau qui soit aux Coréens : la liberté, la paix et l’espoir. »

Immédiatement après la cérémonie, de nombreux anciens combattants se sont joints en ligne avec les amis de M. Ridsdale pour le féliciter en cette occasion mémorable.

« C’est un grand jour. J’ai toujours dit à Stan qu’il était mon héros. Je lui disais toujours ça, je faisais toujours des blagues comme ça avec lui », lance Frederick Pruden, un ami de la famille qui connaît Ridsdale depuis 30 ans.

« Stan était un véritable combattant et il l’est toujours. Je suis tellement heureux qu’il reçoive cette distinction aujourd’hui, pour cette grande bataille», poursuit M. Pruden. « Il me disait qu’il se portait toujours volontaire pour les patrouilles de nuit, avec ses amis. Ils partaient dans la nuit en apportant cinq ou six mitrailleuses Bren de rechange, parce que la septième cartouche était traçante. » Selon Pruden, les patrouilleurs de nuit tiraient tellement de coups qu’ils devaient fréquemment changer de mitrailleuse Bren parce que le canon s’échauffait très rapidement.

« Cette reconnaissance est très significative, parce qu’il la mérite tant », soutient M.MacDonald, en regardant d’autres anciens combattants et invités serrer la main de M. Ridsdale. « C’est touchant de voir tous ces gens qui ne connaissent pas Stanley, mais que sont venus ici pour lui rendre hommage, le remercier, et se souvenir de lui en tant qu’ancien combattant. J’adore travailler avec les anciens combattants, surtout ceux comme Stanley. » 

Date de modification :