Une musicienne militaire échange son trombone pour une motoneige pendant une opération nationale

Article / Le 9 mai 2018 / Numéro de projet : 18-0128

Par le caporal Natasha Tersigni, affaires publiques du 38e Groupe-brigade du Canada

Remarque : pour visionner les photos additionnelles, veuillez cliquer sur la photo dans la galerie d'images.

Winnipeg (Manitoba) – Peu importe le métier militaire qu’ils choisissent, chaque personne qui se joint l'Armées canadiennes (AC) est un soldat d’abord.

Échangeant son trombone par une motoneige, le caporal Samantha Rohringer, une musicienne de la Musique régimentaire du Royal Winnipeg Rifles (R Wpg Rif), a appris cette leçon lorsqu’elle a été déployée dans l’Arctique en mars dans le cadre de l’opération NUNALIVUT 2018.

Lorsque le Cpl Rohringer s’est jointe à la Musique de la Réserve de l’Armée à Winnipeg en mars 2012, elle a trouvé le défi, l’aventure et l’emploi qu’elle cherchait comme étudiante en musique à l’université. Après avoir terminé son entraînement élémentaire à Winnipeg et sa qualification de musicien à la Base des Forces canadiennes Borden, le Cpl Rohringer a participé à différentes occasions que son unité pouvait lui offrir, notamment jouer avec la Musique de la Garde de cérémonie à Ottawa, participer au spectacle Fortissimo 2016 sur la Colline du Parlement, se rendre à Londres (Angleterre), pour jouer avec la Musique de la Honourable Artillery Company et mettre sur pied la Musique du 2295 Royal Winnipeg Rifles Cadet Corps.

Avec une base solide dans son métier, le Cpl Rohringer a commencé à explorer les initiatives et les activités auxquelles elle pourrait participer dans d’autres aspects de la Réserve, notamment de travailler comme commis dans la salle de rapport de son unité, de participer à des exercices d’infanterie et de se préparer au cours de la qualification élémentaire en leadership.

« Pour un soldat, l’universalité du service signifie que je dois pouvoir servir lorsque qu’on lui ordonne. Je me suis jointe à l’Armée comme musicienne, mais je me considère comme un soldat avant tout, » explique le Cpl Rohringer. « En tant que réserviste, il est courant de ne recevoir aucune tâche autres que nos tâches principales, ce qui en fait un emploi à temps partiel vraiment intéressant pour beaucoup de militaires. Cependant, je suis prête et je pense à élargir mon éventail d’expériences depuis le premier jour. »

Des occasions additionnelles se sont présentées pour le cours de Guerre en hiver – niveau élémentaire et on lui a demandé si elle aimerait participer à un entraînement préparatoire pour l’opération NUNALIVUT. Cette opération de souveraineté annuelle a lieu dans le Nord du Canada depuis 2007 et elle donne aux FAC l’occasion d’affirmer la souveraineté du Canada dans ses régions les plus septentrionales. Elle démontre également la capacité des Forces armées canadiennes (FAC) de fonctionner dans le climat hivernal rigoureux des secteurs isolés de l'Extrême-Arctique et augmente sa capacité d’intervenir dans toute situation dans le Nord du Canada.

Après quelques exercices et cours auxquels elle participe en préparation, le Cpl Rohringer est déployée à Resolute Bay et Intrepid Bay avec 350 membres des FAC en mars 2018 pour l’Op NUNALIVUT.

Tout en étant déployé comme membre du Groupe-compagnie d'intervention dans l'Arctique (GCIA) du 38e Groupe-brigade du Canada (38 GBC), le Cpl Rohringer a collaboré avec des collègues soldats du GCIA et des membres du 2e Bataillon, Princess Patricia's Canadian Light Infantry (2PPCLI). Pendant le déploiement de deux semaines dans l’Arctique, le Cpl Rohringer et le reste du 3e Peloton ont participé à des patrouilles et à un tir de familiarisation avec le fusil Lee Enfield et le fusil de chasse Remington 870. Ils ont également bâti une piste d’atterrissage sommaire, suivi des leçons de survie en hiver des Rangers canadiens et participé à une excursion de pêche sur glace.

« L’Op NUNALIVUT était irréel. L’environnement au nord du 60e parallèle n’était pas quelque chose que j’aurais pu imaginer sans le vivre, » dit le Cpl Rohringer, qui ajoute que c’est la première opération à laquelle est participe.

J’ai appris à me réchauffer, à construire des abris de neige, le mode de vie des Inuits, à travailler avec des motoneiges et d’autres technologies dans des conditions arctiques. J’ai aimé travailler avec les Rangers, bâtir une équipe avec ma section et surtout conduire des motoneiges sur le nouveau terrain que l’Île Cornwallis avait à offrir. »

En tant que musicien qui travaille dans un rôle des armes de combat, le Cpl Rohringer explique qu’avec le bon entraînement, elle s’est intégrée au peloton et a pu travailler avec des collègues soldats en appui à une opération réussie.

« Ça fait six ans que je suis dans les FAC et bien que mon entraînement n’était pas lié à des activités sur le terrain comme d’autres métiers, je possédais assez d’expérience pour me préparer, » explique le Cpl Rohringer.

« Bon nombre de mes collègues d’autres unités du 38 GBC qui composaient le GCIA ne savaient pas que j’étais musicienne, et la presque totalité des membres du 2 PPCLI ont assumé que j’étais dans l’infanterie jusqu’à ce qu’ils apprennent mon métier. Tout soldat peut être compétent ou manquer de compétence dans son poste; son expérience et connaissance compte plus que son unité assignée ou son métier. »

Pour commenter cet article, rendez-vous dans la section Articles de la page Facebook de l’Armée canadienne

Vous cherchez une superbe carrière à temps plein? Les Forces armées canadiennes embauchent. Voyez les occasions d’emploi ici : https://www.canada.ca/fr/ministere-defense-nationale/campagnes/emplois-en-demande.html.ca/en/department-national-defence/campaigns/in-demand-jobs.html

Et souvenez-vous, vous pouvez aussi occuper un emploi à temps partiel : un soir par semaine et une fin de semaine par mois au sein de la Réserve de l’Armée canadienne.

Pour vous joindre à la Réserve de l’Armée, commencez par vous rendre au manège militaire local de votre collectivité ou région.

Si vous cherchez un métier en particulier, vous devez vous joindre à une unité qui offre ce type d’emploi.Parcourez cette liste d’unités de la Réserve pour en trouver une près de vous : http://www.army.forces.gc.ca/fr/reserve/index.page#unit

Date de modification :