37e Groupe-brigade du Canada

Identification de l’unité

Insigne du 37e Groupe-brigade du Canada

UNITI VALENTIRES 
 “United we are stronger” 

Emplacement

C.P. 6100 Succ LCD 1
Moncton, NB  E1C 9L4

Réserve de l'Armée

Graphique : Joanna Gajdicar

Joignez notre équipe

Vous cherchez du travail à temps plein ou à temps partiel? Nous embauchons et offrons d'excellentes perspectives de carrière. N'hésitez pas à appeler ou envoyer un courriel à notre recruteur qui se fera un plaisir de répondre à vos questions et de vous indiquer comment vous adresser à notre régiment.

Le recruteur de notre équipe

Saint John N.-B.

Nom : Sgt Leo Richard
Téléphone : 506-721-0512
Courriel : Leo.Richard@forces.gc.ca

Moncton N.-B.

Nom : Sgt Darren Spicer
Téléphone : 506-860-5500, Ext. 5529
Courriel : Darren.Spicer@forces.gc.ca

Bathurst N.-B.

Nom : Sgt Maurice Simon
Téléphone : 506-549-6005
Courriel : Maurice.Simon@forces.gc.ca

Fredericton N.-B.

Nom : Sgt Erik Tiidus
Téléphone : 506-292-2254
Courriel : Erik.Tiidus@forces.gc.ca

Edmundston N.-B.

Nom : Sgt  Francois-Michel Saucier
Téléphone : 506-735-1485
Courriel : Francois-Michel.Saucier2@forces.gc.ca

St John's NL

Nom : Sgt Sarah Parkes
Téléphone : 709-733-3777 / 709-733-3901
Courriel : Sarah.Parkes@forces.gc.ca

Corner Brook NL

Nom : Sgt Steven Smith
Téléphone : 709-637-4581
Courriel : Steven.Smith5@forces.gc.ca

Ou contactez

Téléphone: 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous. 

Entraînement

Le quartier général de la brigade, qui se trouve à Moncton (Nouveau-Brunswick), est une unité à temps plein qui compte un effectif présent de 8 h à 16 h, du lundi au vendredi. En outre, du personnel travaille les soirs et les fins de semaine, si leurs tâches l’exigent. Les unités de la Réserve de la brigade comptent un petit effectif à temps plein qui travaille tout au long de la semaine. Les heures d’entraînement de l’instruction pour les réservistes à temps partiel tenue par chaque unité sont décrites en détail dans les pages consacrées aux unités, dont les liens figurent plus bas.

Métiers dans notre unité

(tous les métiers ne sont pas disponibles dans tous les emplacements ou toutes les unités):

Équipement

Véhicules :

  • Système de véhicules de soutien moyen (SVSM)
  • Military Commercial Off-shelf (MilCOTS)
  • Le véhicule de soutien léger à roues (VSLR)
  • Véhicule utilitaire léger à roues (VULR)
  • Véhicule blindé tactique de patrouille (VBTP)

Voir une liste des armes et véhicules de l'Armée canadienne.

Qui nous sommes

Le 37e Groupe-brigade du Canada est une formation de la Réserve de l’Armée de la 5e Division du Canada dont le quartier général se trouve à Moncton, au Nouveau-Brunswick.

La majorité des membres du 37 GBC servent à temps partiel tout en occupant un poste ou en étant aux études à temps plein.

Formé de neuf unités et d’un quartier général de brigade, le 37 GBC est doté d’environ 1400 membres à Moncton, à Saint John, à Bathurst, à Fredericton, à Edmundston, à St John’s et à Corner Brook. Ces unités représentent tous les principaux rôles et groupes professionnels de l’Armée canadienne.

Unités

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant : Lieutenant-colonel L. Andreola
  • Sergent-major : Adjudant-chef Rene P. Parker

Communiquez avec nous

37e Groupe-brigade du Canada
C.P. 6100 Succ LCD 1
Moncton, NB  E1C 9L4

Téléphone : 506-860-5500, Ext. 5109
Télécopieur : 506-860-5413

Nouvelles

L’Aîné Charles Sewell devant la Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown.

Un aîné autochtone de Gagetown fait la différence

Oromocto (Nouveau-Brunswick) — Un aîné autochtone n'est pas nécessairement une personne âgée. La base de soutien de la 5e division canadienne (BS 5 Div CA) à Gagetown a la chance d'avoir un aîné en résidence qui n'a que la quarantaine. Il s'appelle Charles Sewell.
Le 20 juillet 2020

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

Le Royal New Brunswick Regiment (R NB Regt) est un bataillon d'infanterie dont le quartier général se trouve à Fredericton, NB. Il compte trois compagnies, la compagnie A située à Edmundston, la compagnie B et la compagnie du quartier général du bataillon situées à Fredericton, et un peloton, situé à Saint John. Les racines du régiment sont antérieures au Canada et même au Nouveau-Brunswick. Le 11 octobre 1770 est la date à laquelle la milice du comté de Sunbury a été autorisée dans le comté de Sunbury en Nouvelle-Écosse (qui est maintenant tout l'ouest du Nouveau-Brunswick). Le 11 octobre 1770 est la date la plus ancienne à laquelle une unité antérieure du Royal New Brunswick Regiment a été formée. Cette date est importante dans le patrimoine du régiment et est reconnue comme "l'anniversaire du régiment". En 1787, d'autres unités de la milice du Nouveau-Brunswick ont été formées, notamment la milice du comté de York. En 1793, une unité à plein temps a été créée, les New Brunswick Provincials, également connus sous le nom de King's New Brunswick Regiment. En 1803, une autre unité à plein temps fut levée, les New Brunswick Fencibles. Cette unité a ensuite été élevée au rang de régiment régulier de la ligne de l'armée britannique, connu sous le nom de 104th (New Brunswick) Regiment of Foot. Cette unité a servi pendant toute la guerre de 1812. En 1834, la milice des comtés de Carleton et de York était composée de cinq bataillons, un pour chacun des comtés de Wicklow, Woodstock, Kingsclear, Douglas et Fredericton. En 1839, des unités de la milice du Nouveau-Brunswick ont aidé les troupes britanniques régulières à préparer la défense de la province pendant ce qui est devenu la guerre d'Aroostook, sans effusion de sang. En 1866, des unités de la milice du Nouveau-Brunswick ont été déployées le long de la frontière de la province avec les États-Unis pour contrer la menace des raids des Fenians. La Confédération de 1867 a mis fin à la milice du Nouveau-Brunswick et a donné naissance à la nouvelle milice canadienne. Quatre-vingt-dix-neuf ans après l'autorisation de la milice du comté de Sunbury, le Carleton Light Infantry a été autorisé le 10 septembre 1869 à faire partie de la milice canadienne. Dans les années 1930, le Carleton Light Infantry sera fusionné avec le York Regiment pour former le Carleton and York Regiment. Pendant la guerre d'Afrique du Sud de 1899 à 1902, de nombreux soldats des unités du Nouveau-Brunswick se sont portés volontaires pour servir dans le 2e bataillon (service spécial) du Royal Canadian Regiment of Infantry. Pendant la Première Guerre mondiale, le Nouveau-Brunswick a levé de nombreuses unités, mais une seule a été maintenue pour combattre en tant qu'unité au front, le 26e Bataillon d'infanterie. Le "26e bataillon de combat" du Nouveau-Brunswick est l'une des nombreuses unités de la Grande Guerre qui est perpétuée par l'actuel Royal New Brunswick Regiment. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, des unités perpétuées par le Royal New Brunswick Regiment ont répondu à l'appel, notamment les New Brunswick Rangers, les Saint John Fusiliers et, bien sûr, le Carleton and York Regiment. En 1954, le Carleton and York Regiment et le New Brunswick Scottish ont été fusionnés pour former le premier bataillon, The New Brunswick Regiment (Carleton and York), une désignation à laquelle le préfixe "Royal" a été ajouté en 1956. Aujourd'hui, le régiment préserve toujours les idéaux du citoyen-soldat colonial et est le produit de 250 ans de réorganisations, de redésignations, de guerres, d'alarmes, de travail acharné, de bravoure et de loyauté. Il est au centre de l'affection de tous ceux qui ont servi en son sein, il est le dépositaire de la tradition et constitue un mémorial vivant pour ceux de ses membres qui sont morts pour des idéaux plus élevés dans les guerres du monde entier. Le régiment est une immense famille élargie de ceux qui servent, de ceux qui ont servi et de ceux qui lui souhaitent du bien.

Date de modification :